Navigation – Plan du site
2016

3 Novembre 2016 et 2 février 2017, Paris

Autour de Nicolas Schöffer: Conserver/restaurer des œuvres à caractère technologique

Date et lieu

3 novembre 2016 : Villa des Arts (Atelier de Nicolas Schöffer), Rue Hégésippe Moreau, 15, 75018 Paris

2 février 2017: C2RMF, Site du Carrousel, amphithéâtre Palissy, Palais du Louvre – Porte des Lions, Quai François Mitterrand, 14, 75001 Paris.

Journées d'étude organisées par l'Université de Liège (UR AAT) et l'ESA Saint-Luc de Liège; En collaboration avec l'Association Internationale des Amis de Nicolas Schöffer (A.N.S.I. XXI) présidée par Mme Eléonore de Lavandeyra Schöffer

Avec le soutien du C2RMF,  d'INCCA-f et de CeROArt.

Présentation

Nicolas Schöffer, français (1912, Kalocsa – Hongrie – 1992, Paris) illustre l’art dit « lumino-cinétique », programmé et « cybernétique ». A ce titre, il fait figure de pionnier en ce qui concerne l'inscription des  nouvelles technologies  dans les œuvres. L’atelier situé à Paris dans le 18ème arrondissement abrite une part importante de la collection de l’artiste (œuvres et archives) –gérée par Eléonore Schöffer, sa veuve. Plusieurs œuvres ont nécessité des interventions, réparation ou restauration. La ville de Liège possède une œuvre monumentale de Nicolas Schöffer dans l’espace public : la Tour Spatiodynamique et cybernétique, classée au patrimoine exceptionnel de la Wallonie. Cette œuvre unique en son genre (captation de différents facteurs variants de la ville et projections de sons et lumière modulées par  un programme spécifique) ne fonctionnait plus depuis les années 70. Elle a fait l'objet d'une récente campagne de restauration.

L'œuvre de Nicolas Schöffer est l'occasion de s'interroger sur les composantes technologiques des œuvres contemporaines, et d'étendre les interrogations aux problématiques les plus pointues, celles que posent l'art immédiat et l'intégration, entre autre, du numérique.

Programme

3 Novembre 2016, Villa des Arts, Paris

13.30 : Accueil

13.45 : Introduction

14.00 : Santiago Torres Point de vue de l'artiste et assistant d'artiste - problématiques et expériences

14.30 : Manon D'haenens  -Authenticité, intention de l'artiste et extrapolation

15.00 : Cécile Dazord  -Conservation, restauration et obsolescence

15h30 : Eléonore Schöffer -Historique et variations de la restauration des œuvres de Nicolas Schöffer. Présentation de cas pratiques

16h : Discussion avec un panel et public spécialisé

Panel de discussion :

Cécile Dazord, Eléonore Schöffer, Santiago Torres + invités

17.30 : Fin

2 février 2017, C2RMF, Paris

La conservation / restauration / documentation des œuvres à caractère technologique

9h30 : Accueil

9h45 : Introduction

+ Présentation de la synthèse de la première journée

10h30: L'art technologique au musée - documentation, base de données

(intervenants à confirmer)

13h repas

14h: conservation-restauration de l'art technologique – conservation-restauration de l'art numérique – production/reproduction

(intervenants à confirmer)

17.00 : Discussion

18.00 : Fin

Inscription

Le nombre de places étant limité et l'accès au site du C2RMF contrôlé, l'inscription préalable est obligatoire via l'adresse mail: ceroart@mac.com (nom, prénom, le cas échéant affiliation) en précisant le jour (3, 2 ou 3+2). L'inscription n'est effective qu'après réception du paiement sur le compte de CeROArt asbl IBAN: BE34651157400690 BIC: KEYTBEBB

3 Novembre 2016, (Villa des Arts): 15 € . Inscriptions en nombre limité – l'ordre d'inscription prévaut ; date limite: 31 octobre 2016.

2 février 2017 (C2RMF): 25 € (incluant le lunch). Date limite d'inscription: 15 janvier 2017.

  • Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org