Skip to navigation – Site map
Depuis 2013

Replace or Remake

Marie-Hélène Breuil

Introduction

Le projet Replace or remake ? entend questionner la pratique et la déontologie du conservateur-restaurateur confronté à des œuvres d’art contemporain dont la précarité matérielle implique que tout ou partie soit remplacé ou refait en vue de l’exposition de l’œuvre dans le maintien de sa fonction et de sa signification. Il implique diverses parties: , ER[cr]OS Tours , ESA Saint-Luc Liège, C2RMF, Capc Bordeaux, avec la collaboration d'INCCA-F

Problématique

Si le remplacement et le fait de refaire sont acquis dans la déontologie sous le terme « reconstitution* », les débats sur la conservation des œuvres contemporaines ont vu ces dernières années l’introduction du terme de « remake* ». Ce terme n’est pas sans poser de problèmes, non seulement du fait de ses connotations cinématographiques, mais aussi parce que le statut de l’œuvre « refaite » ne semble pas toujours très claire, oscillant entre la copie d’exposition, la duplication et la reconstruction.

La problématique de ce projet n’est pas que de vocabulaire. Replace or remake concerne les éléments matériels disparus d’une œuvre ainsi que les éléments devenus obsolètes et nécessitant un remplacement (et dans la plupart des cas une migration des contenus) afin d’assurer une continuité de fonctionnement et de signification de l’œuvre. Il s’agit d’expérimenter, de penser et de confronter des expériences acquises à partir d’études de cas et de restauration en cours dans nos ateliers. Il s’agit également de réfléchir à l’implication de l’artiste dans le projet de conservation-restauration d’une de ses œuvres.

Ce projet de recherche porte sur l'altération des matériaux et de la signification des œuvres, sur l’idée de ruine ainsi que sur l’obsolescence technologique, le devenir de l’œuvre et l’implication de l’artiste dans sa préservation.

Il permet également de poser la question de la place d’un enseignement en conservation-restauration au sein d’une école d’art et d’articuler la dialectique entre conservation et production au regard d’approches pratiques et théoriques.

Positionnement de la recherche par rapport aux recherches existantes

Les matériaux synthétiques, les phénomènes d’obsolescence et la documentation des œuvres complexes sont au premier rang des préoccupations de la recherche en conservation-restauration des œuvres contemporaines comme l’ont démontré les derniers colloques internationaux : the POPART Conference (Paris, 7-9 mars 2012) consacré à l’étude des plastiques ; Contemporary Art : Who Cares ? (Amsterdam, 9-11 juin 2010) qui faisait suite au projet Inside Installations et s’est focalisé sur la questions des installations d’art contemporain, ainsi que l’ensemble des discussions et projets menées au sein de INCCA (International Network for the Conservation of Contemporary Art, réseau qui fédère la communauté internationale des conservateurs-restaurateurs et institutions d’art contemporain). Dans ce cadre toute recherche se fait à partir d’un corpus d’œuvres et d’études de cas qui vont permettre à la fois de poser les problèmes et de tester les possibilités d’application des traitements envisagés. Ces recherches participent de l’étude matérielle et historique des œuvres et engagent conservateurs-restaurateurs, historiens de l’art, physico-chimistes et artistes dans les processus de préservation.

Replace or remake permet de contribuer à une meilleure connaissance des œuvres complexes et participe de cet élan de connaissance afin d’assurer la préservation de ces œuvres pour les générations présentes et futures.

Ce projet s’appuie sur une réflexion déjà entamée au sein de l’ER[cr]OS :

-une journée d’étude Répliques et restitutions … autour de Marcel Duchamp, organisée avec le Musée des beaux-arts de Rouen le 6 avril 2007 dans le cadre du cycle Restauration et non restauration en art contemporain

-la journée de séminaire de master Editions et reproductions en sculpture, le 8 février 2012

  • Logo DOAJ – Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org