Navigation – Plan du site

Editorial

Muriel Verbeeck-Boutin

Texte intégral

English version

1By joining the network of scientific publications “Revues.org”, which is supported by the CNRS (French National Centre for Scientific Research), the École des Hautes Études en Sciences sociales (School for Advanced Studies in Social Sciences) and the Universities of Avignon and Provence, for its second issue, CeROArt was signalling its desire to include research into conservation-restoration in the field of human and social sciences.

2As a result, last February we joined the OpenEdition portal, which provides the scientific community with international publication platforms. The portal, supported by Cleo (Centre for Open Electronic Publishing), creates a space dedicated to the promotion of research, publishing tens of thousands of scientific documents on a pay-as-you-go basis.

3Still following the principle of the dissemination of knowledge, CeROArt has chosen to join the Freemium package, which, independently of HTML free access, offers subscribers the possibility of downloading PDF, ePub and Mobipocket files of articles and works without any limits or DRM. The detachable formats will also soon be available for purchase in the Revues.orgelectronic bookshop. In this way it will be possible to archive all our issues, including special issues, and to consult them without an internet connection using electronic media and Webpads (iPad, Kindle, etc).

4This development will eventually allow us to diversify our publishing policy. If we are to repeat the research publication experiment carried out within European restoration Colleges (for the next issue, see the Call for papers section), these special issues will shortly be published in the form of e-books. We would like to turn them into a special collection, intended to increase the prestige of events (symposia, study days and/or seminars, research work), including those created and organised in partnership with other institutions, universities and museums. From this perspective, we are open to all types of collaboration, in both French and English.

5At the same time, the CeROArt journal will maintain its bi-annual publication rate and will continue to present specific dossiers: our aim remains to promote an interdisciplinary approach to conservation-restoration and to encourage the production of scientific literature by practitioners. Issue number 7, which will appear next autumn, will be dedicated to the dossier: “Science and conscience in conservation-restoration”. We have put these two terms together intentionally: any new contribution from science involves the corresponding ethical questioning of the practitioner. His responsibility increases with his knowledge – or lack of knowledge – of the most specialised advances. When working on the materials, he is the mediator of the knowledge accumulated by people other than him.

6Once again, we insist on the need for conservators-restorers to share their work, research and experiments. At a time when teaching is becoming structured at an international level and includes university curricula, it is essential that they start to produce a scientific literature which is specific to them; otherwise they will see a metadiscourse detached from the realities of practice perpetuated at the very heart of teaching. This matter is now their responsibility.

7Our pages are open to them.

8Access to the journal is free. Please register for the CeROArt Newsletter, which will notify the next issue. To register, click the link.

Version française

9En rejoignant dès sa deuxième parution le réseau international de publications scientifiques « Revues.org » soutenu par le CNRS, l’École des Hautes Études en Sciences sociales, les universités d’Avignon et de Provence, CeROArt marquait son désir d’inscrire les recherches relatives à la conservation-restauration dans le champ des sciences humaines et sociales.

10Dans la foulée, nous avons, depuis février dernier, intégré le portail OpenEdition, qui offre à la communauté scientifique des plateformes de publication d’envergure internationale. Soutenu par le Cléo (Centre pour l’édition électronique ouverte), le portail construit un espace dédié à la valorisation de la recherche, publiant en libre accès des dizaines de milliers de documents scientifiques.

11Toujours dans cette logique de diffusion des savoirs, CeROArt a choisi de rejoindre le bouquet Freemium, qui offre, indépendamment du libre accès en HTML, la possibilité pour les abonnés de procéder au téléchargement sans quota ni DRM des fichiers PDF, ePub et Mobipocket des articles et des ouvrages. Les formats détachables seront également prochainement disponibles à l’achat  dans la librairie électronique de Revues.org. Par ce biais il sera désormais possible d’archiver l’ensemble de nos numéros, y compris les hors série, et de les consulter sans connexion internet sur supports et tablettes électroniques (iPad, Kindle, etc).

12Cette évolution permettra à terme la diversification de notre politique d’édition. Si nous comptons rééditer l’expérience de publication des recherches menées au sein des Écoles européennes de restauration (pour le prochain, voir la rubrique Appel à contributions), ces numéros hors série seront à brève échéance publiés sous forme d’e-books. Nous souhaitons les constituer en collection particulière, destinée à valoriser les manifestations (colloques, journées d’étude et/ou séminaires, travaux de recherche) y compris celles conçues et organisées en partenariat avec d’autres institutions, universités et musées. Nous sommes, dans cette optique, ouverts à toutes les collaborations, en français et en anglais.

13Parallèlement, la revue CeROArt conservera son rythme de parution semestrielle, et continuera à proposer des dossiers spécifiques : notre objectif demeure de privilégier l’approche interdisciplinaire de la conservation-restauration, et d’encourager la production d’une littérature scientifique par les praticiens.

14Le numéro 7, qui paraîtra à l’automne prochain sera consacré au dossier : « Science et conscience en conservation-restauration ». C’est à dessein que nous avons rapproché ces deux termes: à tout apport nouveau de la science correspond en effet l’interrogation déontologique du praticien. Sa responsabilité croit avec la connaissance –ou la méconnaissance- des avancées les plus pointues. Il est le médiateur, dans le travail de la matière, des savoirs accumulés par d’autres que lui.

15Nous insistons, une fois encore, sur la nécessité pour les conservateurs-restaurateurs de communiquer leurs travaux, recherches, expériences. Il est impératif, à l’heure où les enseignements se structurent au niveau international et intègrent les cursus universitaires, qu’ils s’attellent à la production d’une littérature scientifique qui leur soit spécifique sous peine de voir se perpétuer, au cœur même des enseignements, un méta-discours détaché des réalités de la pratique. Ce point est désormais de leur responsabilité. Nos pages leur sont ouvertes.

16L’accès à la revue est libre, sur simple inscription à la Lettre d’information, qui vous avertira de la prochaine parution. Pour vous inscrire, cliquez le lien.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Muriel Verbeeck-Boutin, « Editorial », CeROArt [En ligne], 6 | 2011, mis en ligne le 06 juin 2011, consulté le 29 mai 2017. URL : http://ceroart.revues.org/2137

Haut de page

Auteur

Muriel Verbeeck-Boutin

Historienne de formation, Docteur en Philosophie et Lettres et titulaire d'une licence spéciale en Sciences de l'information et de la communication, Muriel Verbeeck-Boutin est professeur à l'École Supérieure des Arts Saint-Luc de Liège, section Conservation, restauration des oeuvres d’Art, où elle dispense entre autres les cours de déontologie, histoire et théorie de la restauration et iconographie. Elle donne également cours à l'École Supérieure d'Architecture de Wallonie, dans le cadre de la Formation européenne en restauration du patrimoine architectural. Assistante de Coordination Icom-CC, groupe Histoire et théorie de la conservation-restauration.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
CeROArt – Conservation, exposition, restauration d'objets d'arts est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org