Navigation – Plan du site

Editorial

Muriel Verbeeck-Boutin

Texte intégral

English version

1In the previous editorial, we mentioned  the “work in progress” character  of our publication. This exposé is still as topical as ever and we refer the reader to it, so that the objectives, methods and difficulties of our enterprise can be better understood. In the same spirit, this special issue that we are presenting explores a new format and novel approach. Reserved for first-time publications by young conservator-restorers, it brings together in one volume about  thirty contributions by authors from fifteen European academic institutions.

2As usual, the texts remain freely accessible on the http://www.ceroart.org website, which allows the PDFs to be printed. Nevertheless, the amount of information collected and the quality of the documentation and illustrations are leading us to consider other publishing formats which are easier to view and, above all, archive. With e-readers becoming more accessible, we are considering the possibility of publishing the works in epub, PDF or Kindle format for example, alongside our quarterly journal. This could include collections of articles, workshops or seminars, conference proceedings, and even doctorate theses. These formats would allow multimedia content (audio conferences, films). The issue is already being examined and could become a reality from next year onwards.

3Furthermore, CeROArt is continuously reinventing itself within the complex and dynamic architecture of knowledge sharing on Web 2.0. While the initially planned forums have not been reactivated due to a lack of time (and manpower), the journal, which launched a Facebook page several months ago, now manages a Twitter account. This is part of a monitoring network focusing on news about art, museums and cultural institutions. You can follow us and read our thread at the following address http://twitter.com/​ceroart

4Publication of this special issue has only been possible because we have benefited from ample assistance and support. We refer to the recent partnership with the University of Liège, which has joined the SRAL, the CICRP and the ESA Saint-Luc in the ranks of our active members. David Strivay, Director of the Centre Européen d’Archéométrie, has taken his place among the members of the scientific committee and Catherine Defeyt will shortly assume the role of secretary of the editorial board. We would also like to thank the Prix Wernaers1 from the National Fund for Scientific Research which helped with our funding, as well as Mrs Serck-Dewaide, Director of IRPA, who enabled   some of her specialists to help  correcting certain articles. Their cooperation was precious to us. In order to thank all those who have helped us by name, would take much more space than is  available for an editorial;  therefore, our gratitude will be expressed more fully in the introduction.

5To conclude and invite you to begin reading, we have decided to let the poet speak…

The horizon emphasises infinity (Victor Hugo)

6Infinity is not the incomplete; it is that which refuses to consider the end, the limit, the boundaries. This is why we prefer to punctuate this work, as the editorial, with ellipses…

7Access to the journal is free. Please register for the CeROArt Newsletter, which will notify the next issue. To register, click the link.

Version française

8Le précédent éditorial évoquait le côté « work in progress » de notre publication. Cet exposé reste plus que jamais d’actualité et nous y renvoyons le lecteur, pour mieux comprendre les objectifs, la méthode et les difficultés de notre entreprise. Le numéro spécial que nous vous présentons explore dans ce même esprit une forme et des voies nouvelles : réservé aux primo-publications de jeunes conservateurs-restaurateurs, il rassemble en un volume une trentaine de contributions d’auteurs, issus de quinze institutions académiques européennes.

9Comme de coutume, les textes demeurent librement accessibles sur le site de http://www.ceroart.org, qui autorise l’impression de PDF. Néanmoins, la somme d’informations rassemblées, la qualité de la documentation et des illustrations nous amènent à réfléchir à d’autres formes d’édition, plus aisément consultables, et, surtout, mieux archivables. Les tablettes de lecture se démocratisant, nous envisageons la possibilité de publier, à côté de notre revue semestrielle, des ouvrages sous format epub, PDF, kindle etc. Il pourrait s’agir de recueils d’articles, de journées d’étude ou de séminaires, d’actes de colloques, voire de thèses de doctorat. Les contenus multimédias (conférences audio, films) y trouveraient place. La question est d’ores et déjà à l’examen, et pourrait se concrétiser dès l’an prochain.

10CeROArt, par ailleurs, continue à se penser au sein de l’architecture complexe et mouvante du partage des connaissances sur le web 2,0. Si les forums initialement prévus n’ont pas été réactivés faute de temps (et de main-d’œuvre), la revue, qui avait inauguré voici quelques mois une page Facebook,  gère désormais un compte Twitter. Celui-ci s’intègre à un réseau de veille portant sur l’actualité de l’art, des musées et des institutions culturelles. Vous pouvez nous suivre et alimenter notre fil d’informations à l’adresse suivante http://www.twitter.com/​ceroart

11La publication de ce numéro hors série n’a été possible que parce que nous avons pu bénéficier d’aide et de soutien. Nous mentionnerons le tout récent partenariat avec l’Université de Liège, qui a rejoint le SRAL, le CICRP et  l’ÉSA Saint-Luc au rang de nos membres effectifs. David Strivay, directeur du centre européen d’archéométrie, a pris place parmi les membres du comité scientifique et Catherine Defeyt assumera prochainement le secrétariat du comité de rédaction.

12Nous tenons également à remercier tout particulièrement le Prix Wernaers2 auprès du Fonds National de la Recherche Scientifique, qui a contribué à financer notre entreprise, ainsi que Madame Serck-Dewaide, Directrice de l’IRPA, qui nous a accordé pour la correction de certains articles le concours de ses spécialistes. Leur collaboration nous fut précieuse.  Pour remercier nommément tous ceux qui nous ont apporté une aide effective, il nous faut néanmoins davantage de place que celle concédée à un éditorial : notre gratitude s’exprimera donc plus au long dans l’introduction.

13Pour conclure et vous inviter à commencer la lecture, nous avons choisi de laisser la parole au poète

L’horizon souligne l’infini (Victor Hugo)

14L’in-fini n’est pas l’inachevé, c’est ce qui refuse d’envisager le terme, la borne, la limite. C’est pourquoi nous préférons ponctuer cet ouvrage, comme l’éditorial, de trois points de suspension…

15L’accès à la revue est libre, sur simple inscription à la Lettre d’information, qui vous avertira de la prochaine parution. Pour vous inscrire, cliquez le lien.

Haut de page

Notes

1  Fonds ISDT WERNAERS

2  Le Fonds ISDT WERNAERS a pour objet de se consacrer à des actions de promotion de recherche et de diffusion des connaissances scientifiques, au sens large y compris sous leurs aspects culturels, dans un double but prioritaire de formation des formateurs et d'aide à toute forme de développement.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Muriel Verbeeck-Boutin, « Editorial », CeROArt [En ligne], 1 | 2010, mis en ligne le 20 novembre 2010, consulté le 31 mars 2017. URL : http://ceroart.revues.org/1986

Haut de page

Auteur

Muriel Verbeeck-Boutin

Historienne de formation, Docteur en Philosophie et Lettres et titulaire d'une licence spéciale en Sciences de l'information et de la communication, Muriel Verbeeck-Boutin est professeur à l'École Supérieure des Arts Saint-Luc de Liège, section Conservation, restauration des oeuvres d’Art. Elle y dispense entre autres les cours de Déontologie, Histoire et théories de la restauration et Iconographie. Assistante de Coordination Icom-CC, groupe Histoire et théorie de la conservation-restauration.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
CeROArt – Conservation, exposition, restauration d'objets d'arts est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org