Skip to navigation – Site map

Centres et laboratoires spécialisés

Specialised centres
  • Le Commissariat à l'Energie Atomique (CEA) engagea en 1970 le programme Nucléart en vue d'appliquer dans le domaine de la conservation du patrimoine culturel certaines des propriétés spécifiques du rayonnement gamma telles que la destruction des organismes vivants par irradiation à dose appropriée (désinsectisation et désinfection) et la possibilité d'initier la polymérisation de résines radiosensibles (procédé Nucléart). En 1981, dans le cadre d’un partenariat entre le CEA, la Direction des(…)
  • Le Centre d’archéométrie de l’Université de Liège est à l’heure actuelle le seul centre interdisciplinaire d’étude archéométrique du patrimoine monumental et artistique créé à l’initiative d’une université et reposant essentiellement sur le potentiel de celle-ci. Rares sont les laboratoires d’archéométrie nationaux ou attachés aux grands musées qui regroupent des compétences et des équipements aussi riches et diversifiés. Le champ d’action du Centre est dès lors très vaste : -Étude du patrim(…)
  • Le Centre Interrégional de Conservation et Restauration du Patrimoine (C.I.C.R.P.) assure des missions de service public contribuant à la connaissance, la préservation et la restauration de biens culturels. Elles s'exercent notamment sous forme de conseil et d'assistance scientifique et technique auprès des responsables de collections publiques et des collectivités locales.
    Façade du CICRP
    (Photo : Jean-Paul Vandenbosche) Le CICRP prend en compte, grâce à ses équipes pluridisciplinaires et ses(…)
  • Le laboratoire d’archéométrie-céramologie du CRAHM est installé depuis le début de l’année 2006 dans de nouveaux locaux (environ 200 m²) comprenant deux bureaux, une salle de préparation des échantillons équipée de deux scies diamantées et d’un broyeur planétaire, une grande salle dédiée à l’analyse chimique (deux fours à moufle, une étuve et un spectromètre d’émission à plasma à couplage inductif), une salle d’archivage des échantillons traités au laboratoire depuis le début des années 1970 ain(…)
  •  
  •  Le LRMH a été créé en 1970 par Jean Taralon, inspecteur général des monuments historiques, qui considérait que le patrimoine bâti comme le patrimoine mobilier avait besoin d’un laboratoire spécialement dédié à l’étude scientifique de ses matériaux constitutifs, de leurs phénomènes d’altération et des techniques utilisées pour le conserver, le restaurer et le mettre en valeur. Le laboratoire est installé dans les communs du château de Champs-sur-Marne.
  • The Groningen Institute of Archaeology (GIA) has a laboratory for the conservation and examination of objects and materials from excavations. This Laboratory for Conservation & Material Studies (LCM) participates in scientific research executed by the GIA. In addition it receives assignments from institutions, companies and individuals. 
  • Logo DOAJ – Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org