Skip to navigation – Site map
Annonces et actualités

L’Agneau mystique sous la loupe

Une campagne de conservation

En ce mois d’avril 2010 débutera à Gand, en la cathédrale Saint-Bavon, une nouvelle campagne  de conservation de l’Agneau mystique, chef-d'œuvre incontesté de Jean et Hubert Van Eyck.

Fig.1 L’agneau mystique des frères Van Eyck

800px-Retable_de_l'Agneau_mystique

Le retable ouvert

Cliché : Wikimedia common

Cet exceptionnel retable du XV siècle, mesurant 3,75 × 2,60 m (en position fermée) et 3,75 × 5,20 m a connu sa dernière restauration en 1950-1951. En 1986, il a été déplacé de la chapelle latérale de la cathédrale Saint-Bavon dans le baptistère et  protégé par un boîtier de verre sécurisé.

L’étude, qui aura lieu sur place, est menée grâce au concours de plusieurs institutions : l’IRPA, les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, le Klimaatnetwerk Vlaanderen Nederland, le NWO (équivalent du FNRS aux Pays-Bas), en lien avec le Getty Painted Panel Initiative. Le coordinateur général sera Ron Spronk, de la Queens University au Canada, et la responsable des opérations de conservation, Madame Anne van Grevenstein, de l’Université d’Amsterdam.

Fig.2 Les experts mandatés

ronann

Ron Spronk et Anne van Grevenstein, responsables respectivement de la coordination et des traitements de conservation.

Examens diagnostiques

À partir du 19 avril, les panneaux seront démontés, conservés, documentés ; le public pourra suivre les opérations derrière une paroi vitrée, et une information particulière sera fournie quant aux méthodes et techniques employées, notamment par le biais de posters.

Une analyse dendrochronologique des panneaux centraux ainsi que d’Adam et Eve est notamment prévue. Les examens permettront de déterminer si une nouvelle restauration à court terme est nécessaire. Une conférence de presse est prévue dès fin avril, et un symposium international à la fin des travaux.

  • Logo DOAJ – Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org